D4H - 8ème journée

L'Equipe.fr aurait titré "Noirmoutier s'enlise à Coëx"
En effet, les 2èmes du classement qui affrontent les avant-derniers, cela s'annonce comme un match à sens unique, mais non !

La "technique de la Ferrière" chère à nos confrères de l'équipe 1 ne pouvant pas être appliquée, nous commençons par les 3 simples.
De mon côté, j'affronte le chef de file adverse. Plus régulier et tout simplement meilleur, il s'impose logiquement en 2 sets.
Pour Polo, l'homme en noir, je vais pas me fouler, je vais copier-coller le commentaire du match contre Aizenay : Nous retiendrons son visage rouge de colère, contrairement à son maillot, ainsi que son commentaire de fin de match : "Vérole."
Vous l'aurez compris, défaite en 2 sets pour lui aussi.

Et là, je m'attarderai longuement sur Romain. Romain le battant. Romain l'invincible. Romain le guerrier. Romain écu de chêne. Romain l'homme de fer.
Romain, Le Héros de la soirée. En pleine lutte pour le sauvetage d'un volant de match, son adversaire lui adressa un amorti qui s'annonçait comme l'estocade finale d'un combat à mort. C'est alors que, dans un magnifique plongeon mêlé de grâce et d'athlétisme, tel l'albatros déployant ses ailes, il réalisa l'exploit impossible de remettre le volant dans le camp ennemi. Une bataille gagnée qui aura une incidence capitale sur l'issue de la guerre : il remporte le set derrière. Son vis-à-vis, dépité devant tant de détermination et de talent, laisse filer le 3ème set.
2-1

Le premier double sera celui qui offrira le plus de suspense. Sur un fond musical assuré par un François "chaud-ballonné", victoire en 3 sets de Djo et moi qui pouvait tout aussi bien nous échapper, preuve que la réussite était avec nous ce soir.
Les 2 autres doubles montrent des matchs moins palpitant car maîtrisés, l'un par Noirmoutier, l'autre par Coëx.

Score finale : 3-3
Nous arrachons un nul aussi précieux qu'inattendu!
Djo a discrètement fait le taf en remportant ses 2 matchs, tandis que Polo ... voilà voilà..
Romain, élu homme de la rencontre par le comité olympique de Coëx, a fait preuve d'une combativité exemplaire, à montrer dans les écoles.

Dans 2 semaines, réception de Montaigu, qui nous avait corrigé 5-1 au match aller.

Antoine

 

 

Vous n'avez pas les droits de poster des commentaires