D5H - 1ère journée

Et c'est reparti pour une nouvelle saison ! On prend presque les mêmes et on recommence. Presque les mêmes parce Julien, Polo, et notre Djoko national n'ont pas resigné, et que nous avons intégré 2 jeunes prodiges à notre effectif (nous les découvrirons plus tard...).
L'année dernière, nous étions en D4, dernière division, l'objectif était le maintient... Et bien on a même pas réussi ! Une D5 a été créée, et nous y voilà, avec la crème de la crème du badminton vendéen, un concentré de talent dans une même division, il va y avoir du spectacle !

Saison 2 Episode 1 : Réception de Saligny
Une équipe qu'on connaît un peu, car nous étions dans la même poule l'an passé, nous avions perdu chez eux mais gagné chez nous. Sur le papier, ils paraissent un tantinet plus faibles, mais avec ce formidable nouveau classement aussi simple qu'un Kamoulox, on peut s'attendre à tout.
Sur le premier double lancé, Mika et moi arrachons un premier set très crispé. Dans une entame de deuxième tout aussi tendue, le niveau s'améliore et les échanges sont très longs et très disputés, mais nous tenons le choc ! Nos adversaires lâchent petit à petit du terrain, et nous l'emportons.
Pendant ce temps, Romain un peu trop maladroit perd son simple en 2 sets.
Viennent ensuite les 2 autres simples. PDG se bat et fait douter le capitaine de Saligny, mais finit par s'incliner à deux doigts d'un troisième set.
De mon côté j'affronte un ancien hockeyeur sur glace (oui, comme Roch Voisine). À l'engagement, il me fait le coup du "C'est ma première année de compèt' je sais pas trop comment ça se passe", mais dès son premier smash explosif je me rends compte que ça va pas être facile du tout... Au final il l'emporte dans un match hyper équilibré grâce à un jeu bien plus propre que le mien.
À 3-1 on a plus le choix, il faut gagner les 2 derniers doubles ! Ce que font parfaitement bien Romain et PDG dans le premier, notre président d'ailleurs auteur d'un très bon match, avec des coups d'une précision d'orfèvre (moi je fayote ?)
Dans le dernier double, malgré les encouragement de notre kop de supporters ultras "La Brigade du Gué Gorand", Romain et moi montrons un bien mauvais spectacle... Nous avons fait un match à montrer dans les écoles, en disant "voilà ce qu'il ne faut pas faire". Défaite logique.
Au final, 4-2 pour Saligny, première défaite de la saison.

L'année dernière, nous avions commencé le championnat par enchainer 5 défaites de suite, donc pas d'affolage !
Prochain match, déplacement à Landeronde pour se relancer.

Antoine.

 

D5H - 2ème journée

Quel match ! Mais quel match !

Saison 2 Épisode 2
Au lendemain des Yonex IFB à Paris, nous allons jouer à Landeronde pour un tout aussi important rendez-vous : la deuxième journée de championnat de D5. Également battus lors de la première journée, nos hôtes ont démarré la saison comme nous : doucement. Pas de stress d'un côté comme de l'autre, ambiance détendue pendant l'échauffement.
Lancement des 3 simples. Mika dans son exercice favori, ne parvient pas à exprimer toute sa grâce et son talent : il est maitrisé par son adversaire en 2 sets. Thibaut, jeune padawan du badminton, fait ses grands débuts avec nous. Malheureusement, la Force n'est pas avec lui et il perd son match, sans démériter, car il ne s'est pas laissé entraîné par son côté obscure. Patience jeune Charriwalker, progresser tu vas.
De mon côté, mon adversaire passe à côté de son premier set. Il est par contre beaucoup plus dangereux sur le deuxième, je fais le dos rond, ça passe.
2-1 pour Landeronde, tout reste à faire.
Premier double , Romain et moi. Match étriqué, très disputé, à aucun moment une paire surpasse l'autre. On a pas le droit de perde, sinon on ne pourra espérer qu'un 3-3 au final. Bien poussés par nos supportrices, on ne lâche rien, on se bat sur tous les points, et ça tourne à notre avantage !

Ça fait 2-2, il reste 2 doubles, qu'on peut jouer simultanément, et tout va se décider là-dessus. La pression monte d'un cran.
Habitués à jouer ensemble, Mika et moi réussissons notre début de match grâce à nos automatismes et nous remportons un premier set contrôlé. Mais nous nous relâchons dans le deuxième et nos adversaires en profitent pour prendre la deuxième manche.
Romain et Thibaut eux, sont malmenés, et doivent s'arracher pour sauver 2 volants de set, avant de remporter la manche. Ensuite, ils subissent un gros passage à vide dans le deuxième et le laisse filer...
Il reste un troisième set sur chaque terrain. Égalité parfaite. Pression au maximum. L'équipe qui gérera le mieux son stress va gagner.
Menés tout le long, parfois par 5 points d'écarts, Mika et moi arrivons à la fin du set à 20-17 pour Landeronde. Plus rien à perde pour nous, la peur de gagner pour nos adversaires, nous lâchons nos coups, sauvons chacun des 3 volants de match et arrachons la victoire !
Nous terminons juste assez tôt pour allez voir Thibaut et Romain en finir : lorsque nous arrivons, ils perdent 17-11... Mais c'est mal connaître Romain que de se dire que c'est fini. Rappelez-vous. Maître Yomain dans toute son expérience booste le jeune Charriwalker, et, petit à petit, l'écart s’effrite, pour arriver comme sur l'autre double, à 20-17 pour Landeronde. 1 volant de match sauvé, puis 2, puis 3, 20-20, la confiance à changé de camp ! Dans leur lancée, ils gagnent le match, et Romain peut serrer son poing rageur, c'est dans la poche !
Une victoire 4-2, avec une belle preuve de combativité de notre équipe ! Avec si peu d'écart, on se dit que la rencontre s'est joué sur des petites choses, et sans aucun doute la présence de La Brigade du Gué Gorand y est pour beaucoup!

La machine à victoire est maintenant lancée, reste à le prouver dans 2 semaines à Fontenay.

Antoine.

D5H - 3ème journée

2ème victoire consécutive ! Une première dans toute ma carrière de capitaine !
Trop ému, je trouve pas les mots...

Antoine.

D5H - 5ème journée

L'émotion des 2 victoires consécutives étant passée, on reprend peu à peu nos esprits.
Série rapidement interrompue car lors de la 4ème journée nous avons fait match nul 3-3 face à Ste Hermine. Heureusement, sinon je vous raconte pas comment on aurait pris la grosse tête...

Déplacement à St Jean de Monts pour le compte de la 5ème journée. Véritable match charnière car les Montois nous talonnent au classement.

Les simples :
Romain remporte son premier set, mais accuse le coup sur son deuxième. Finalement, la précision de son adversaire vient à bout d'un Romain un peu court physiquement. C'est pourtant son point fort l'endurance, c'est sûrement la faute de l'air marin.
Mika s'incline en 2 sets. D'après lui "il y a du vent sur le terrain du fond"... Peut-être qu'on est chauvin à Coëx, mais c'était vrai ! Les Montois sont habitués eux, ils doivent jouer en plein air sur la plage juste à côté..
De mon côté, malgré une avance de 10 points dans le premier set, il m'échappe.. Même situation dans le 2ème, mais cette fois je me méfie et il ne m'échappe pas. Dans le troisième très disputé, je finis par l'emporter difficilement. À 2-1, cela nous permet de croire encore à une victoire.

Les doubles :
Romain encore un peu émoussé, "on laisse les anciens se reposer" (c'est un joueur de St Jean de Monts qui le dit c'est pas moi).
Donc c'est Mika et moi qui commençons. Nous l'emportons en 2 sets tout à fait sereinement. Hum... On s'en sort bien en fait on gagne à l'arrache, grâce notamment à un coup de gueule de coach-romain qui nous a traité de plots.
Romain et moi enchaînons sur le deuxième double. Malgré un départ complètement raté, 7-0 si ma mémoire de jeune ne me fait pas défaut, nous remportons le premier set. Sur le deuxième, après un départ complètement réussi, c'est plus facile tout de suite, nous empochons notre 3ème victoire.
Dernier double, Mika et Romain peinent à terminer mais finissent par venir à bout de leurs adversaires en 2 sets.

Score final : 4-2 pour Coëx
Série de 4 matchs sans défaite, dont 3 victoires ! C'est la folie. Cela nous permet de monter sur le podium, joli cadeau de noël.
Reprise l'année prochaine, le 5 janvier, à La Ferrière.

Joyeuses fêtes de fin d'année à tous !

Antoine.

D5H - 6ème journée

Fin de la trêve ! Après s'être fait une belle couche de gras pendant les repas de fêtes de fin d'année, place au sport. Cette couche de gras est parfaitement calculée : elle sert à se protéger du froid dans nos salles souvent peu chauffées. On remplace donc sa fourchette par une raquette, et son couteau par un volant, et c'est reparti !
À peine sorti de cette ambiance festive pleine d'amour, d'amitié, et de Côte du Rhône, nous voilà à La Ferrière pour la 6ème journée de championnat.
Peu de motivés d'un côté comme de l'autre, 3 contre 3, et la technique locale ne peu pas s'appliquer, on fait donc les matchs dans l'ordre.
M. Le Président, en personne, n'hésite pas à aller au charbon et affronte en S1 un joueur avec un niveau bien supérieur. Défaite logique en 2 sets mais notre PDG n'a pas démérité.
Romain, encore la tête dans les pommes dauphines et les huîtres, met tout dehors, dans un match qui semblait pourtant à sa portée... Pour lui aussi défaite en 2 sets, on va dire pour l'instant qu'il est passé à côté de son match, ça arrive.
De mon côté, je m'impose face à un jeune joueur, qui a eu quelques difficultés à rentrer dans son match.
Premier double, Romain et moi, du grand art ! Mon acolyte continue sur sa lancée de loupages en tout genre, et en bon équipier que je suis, je l'imite. Nous orchestrons donc ce match comme un ballet parfaitement synchronisé, où l'on peut admirer maladresses, virevoltes gracieuses et brassages d'air. Imaginez deux hippopotames en tutu essayant d'attraper des papillons, on ressemblait à peu près à ça. Défaite en 2 sets.
Deuxième double, M. Le Président et moi. C'était notre premier double ensemble de la saison, et ça s'est vu ! Sur le dernier point du premier set, en voulant jouer tous les deux le même volant, pas de dialogue, ce qui devait arriver arriva, le choc violent. Pti Corn m'a quasiment tranché la main d'un coup de raquette, mais comme c'est le Président je peux rien dire... Malgré la douleur, réaction dans les 2 derniers sets, parce que merde on va pas se laisser faire, on l'emporte, ce qui nous permet de garder l'espoir d'un match nul.
Dernier double, Romain et M. Le Président. Malheureusement, Romain toujours au meilleur de sa méforme, contamine aussi Pti Corn de sa malchance.. Ce match aux pauvres échanges aboutit sur une nouvelle défaite des rouges.
4-2 pour La Ferrière, qui nous expulse du podium.

Mention spéciale pour Romain quand même, 3 défaites en 3 matchs, bravo. C'est bon Polo, tu peux revenir, on a un nouveau chat noir !

Prochain match, dernier de la phase Aller, nous allons défier l'un des deux co-leader chez eux : La Meilleraie-Tillay.

 

D5H - 7ème journée

Juste une défaite pour prouver qu'on peut perdre, même quand pti corn n'est pas là.

D5H - 8ème journée

Premier match Retour, nous recevons Landeronde. Après notre victoire épique chez eux au match Aller (lien), on peut s'attendre à ce qu'ils soient revanchards. On commence par lancer nos deux jeunes. Pierre s'incline en deux sets assez logiquement face à plus fort que lui, mais a obligé son adversaire à hausser son niveau de jeu dans le deuxième. Thibaut lui, traine un peu à démarrer mais finalement s'impose en deux sets. Première victoire en simple pour lui ! ça s'arrose non ? Nos padawans progressent et ça fait plaisir à voir, un peu de patience et bientôt les élèves vont dépasser les maîtres (je sais pas si "maître" est vraiment un terme approprié). À mon tour de m'essayer au simple : malgré un retour inespéré dans le deuxième set et 14 volants de match sauvés, je m'incline avec un écart minuscule. Dépité. Pendant ce temps, en double, Romain et Thibaut subissent les assauts de leurs adversaires sans réussir à sortir la tête de l'eau, ils perdent en 2 sets. À 3-1, ça se gâte, le moral est touché... S'en suit un double Romain et moi, malgré le gain du premier set, grosse relâche sur le 2 et 3ème, une catastrophe, et défaite pitoyable. Pour finir cette rencontre déjà pliée, dernier double Pierre et moi, plus aucune motivation ni combativité de ma part, défaite en 2 petits sets. Mes excuses à Pierre, ce n'était pas une attitude digne d'un capitaine, tu as le droit de m'engueuler :-)
5 - 1, dur à digérer, on laisse filer une victoire qui pourrait nous coûter cher à la fin de la saison.
Soirée à oublier, sauf un truc : les paninis ! Merci à notre chef cuistot Romain, qui faute de marquer des points, cuisine très bien.

Antoine.

D5H - 9ème journée

Le doute commence à s'installer, après un début de saison réussi, nous sommes sur 3 défaites consécutives. Pour cette neuvième journée nous recevons Fontenay, actuelle lanterne rouge du classement, c'est l'occasion de se refaire.
Les troupes ont répondu présent, 5 joueurs du côté de Coëx, c'est du jamais vu ! D'autant que l'équipe mixte qui joue contre Luçon en même temps n'a pas besoin de renfort.
Avec Mika, nous lançons les hostilités, chacun son simple. Notre pompier sort vainqueur de son premier set après avoir longuement bataillé. Mais une grande machine comme lui, ça consomme... Il s'épuise et cède le match, malgré du beau jeu, dommage. Ce joueur l'avait battu en 2 sets au match Aller, ici en 3 sets, il y a du progrès, la prochaine fois sera la bonne !
De mon côté je m'accroche tant bien que mal dans le premier, et l'emporte avec un brin de réussite. Dans le deuxième, mon vis-à-vis sort de son match et me l'offre.
1-1 tout est possible.
Au tour de jeune padawan Thibaut de rentrer en jeu.  Confiant grâce à sa première victoire en simple il y a deux semaines (qui nous a évité le 0 pointé), il enchaine ! Match gagné en 2 sets avec maîtrise et patience.
Maître Romain et jeune padawan Pierre entament les doubles. Premier set perdu malgré une avance de 8 points pour nos hommes en rouge, bravo (ironique). Rattrapage avec le gain du deuxième, bravo (pas ironique). Craquage dans le troisième, bravo (ironique voire moqueur). Notre jeune padawan a eu du mal à contenir ses nerfs, attention à ne pas se laisser entrainer par le côté obscur du badminton : la défaite mène à la colère, et la colère mène à la défaite.
Maitre Romain et jeune padawan Thibaut dans le double suivant. Premier set perdu assez franchement, puis le deuxième est gagné assez scandaleusement avec beaucoup de chance, mais aussi beaucoup de sang-froid pour sauver ces 4 volants de match. Au même moment, deuxième set également terminé pour grand Mika et jeune padawan Pierre (qui a retrouvé un peu de calme).
Encore mieux, les deux matchs tournent au milieu du troisième avec une synchronisation parfaite : 2-2 au total, 1 set partout dans les 2 derniers doubles, 11-7 dans le troisième d'un côté, 7-11 de l'autre, suspense au max ! On se croirait à Landeronde ! De bonne augure car la dernière fois ça avait tourné à notre avantage. Malheureusement, pas autant de réussite aujourd'hui : Mika et Pierre s'imposent, mais Romain et Thibaut s'inclinent.
Score final : 3-3.
Tout le monde gagne un match sauf : Romain ! Qui conforte son statut de chat noir. La stat qui fait mal : Le roi du panini a perdu ses 10 derniers matchs avec la D5. Merci Romain ;-)
Par contre, il faut admettre qu'on se régale quand il est aux fourneaux. On pensait que c'était un joueur de badminton qui s'improvisait cuistot à l'occasion pour dépanner, mais finalement c'est peut-être l'inverse ?

Prochain match : déplacement à Ste Hermine

Antoine.

D5H - 10ème journée

 Un commentaire qui sera bref, malheureusement.
Mais je ne pouvais pas laisser page blanche, après avoir autant taquiné M. Panini. Parce que là, il a fait taire les critiques, stoppé net sa série noire : 3 matchs 3 victoires ! C'est d'ailleurs son Simple qui nous fait gagner la rencontre. Car ni Mika, ni moi n'avons brillé dans cet exercice, malgré une belle combativité.
Bref, une victoire à l'extérieur qui fait du bien, merci Romain ;-)