D5H - 2ème journée

Quel match ! Mais quel match !

Saison 2 Épisode 2
Au lendemain des Yonex IFB à Paris, nous allons jouer à Landeronde pour un tout aussi important rendez-vous : la deuxième journée de championnat de D5. Également battus lors de la première journée, nos hôtes ont démarré la saison comme nous : doucement. Pas de stress d'un côté comme de l'autre, ambiance détendue pendant l'échauffement.
Lancement des 3 simples. Mika dans son exercice favori, ne parvient pas à exprimer toute sa grâce et son talent : il est maitrisé par son adversaire en 2 sets. Thibaut, jeune padawan du badminton, fait ses grands débuts avec nous. Malheureusement, la Force n'est pas avec lui et il perd son match, sans démériter, car il ne s'est pas laissé entraîné par son côté obscure. Patience jeune Charriwalker, progresser tu vas.
De mon côté, mon adversaire passe à côté de son premier set. Il est par contre beaucoup plus dangereux sur le deuxième, je fais le dos rond, ça passe.
2-1 pour Landeronde, tout reste à faire.
Premier double , Romain et moi. Match étriqué, très disputé, à aucun moment une paire surpasse l'autre. On a pas le droit de perde, sinon on ne pourra espérer qu'un 3-3 au final. Bien poussés par nos supportrices, on ne lâche rien, on se bat sur tous les points, et ça tourne à notre avantage !

Ça fait 2-2, il reste 2 doubles, qu'on peut jouer simultanément, et tout va se décider là-dessus. La pression monte d'un cran.
Habitués à jouer ensemble, Mika et moi réussissons notre début de match grâce à nos automatismes et nous remportons un premier set contrôlé. Mais nous nous relâchons dans le deuxième et nos adversaires en profitent pour prendre la deuxième manche.
Romain et Thibaut eux, sont malmenés, et doivent s'arracher pour sauver 2 volants de set, avant de remporter la manche. Ensuite, ils subissent un gros passage à vide dans le deuxième et le laisse filer...
Il reste un troisième set sur chaque terrain. Égalité parfaite. Pression au maximum. L'équipe qui gérera le mieux son stress va gagner.
Menés tout le long, parfois par 5 points d'écarts, Mika et moi arrivons à la fin du set à 20-17 pour Landeronde. Plus rien à perde pour nous, la peur de gagner pour nos adversaires, nous lâchons nos coups, sauvons chacun des 3 volants de match et arrachons la victoire !
Nous terminons juste assez tôt pour allez voir Thibaut et Romain en finir : lorsque nous arrivons, ils perdent 17-11... Mais c'est mal connaître Romain que de se dire que c'est fini. Rappelez-vous. Maître Yomain dans toute son expérience booste le jeune Charriwalker, et, petit à petit, l'écart s’effrite, pour arriver comme sur l'autre double, à 20-17 pour Landeronde. 1 volant de match sauvé, puis 2, puis 3, 20-20, la confiance à changé de camp ! Dans leur lancée, ils gagnent le match, et Romain peut serrer son poing rageur, c'est dans la poche !
Une victoire 4-2, avec une belle preuve de combativité de notre équipe ! Avec si peu d'écart, on se dit que la rencontre s'est joué sur des petites choses, et sans aucun doute la présence de La Brigade du Gué Gorand y est pour beaucoup!

La machine à victoire est maintenant lancée, reste à le prouver dans 2 semaines à Fontenay.

Antoine.

Vous n'avez pas les droits de poster des commentaires